J’ai testé pour vous l’iRobot Roomba i7+

Il y a 2 semaines, j’ai eu la grande chance de tester le Roomba i7+, le nouvel aspirateur robot signé iRobot. Son point fort ? En plus de faire le ménage à votre place, il vide automatiquement son bac à poussières. Sur papier, faut bien le dire, il a l’air plutôt pas mal ! Mais dans la pratique, ça donne quoi ? Ci-dessous, je vous livre toutes mes impressions.

Dans la boîte, on trouve…

Bien évidemment l’aspirateur robot mais aussi, une station de charge, un sac destiné à accueillir la poussière et un mode d’emploi.

Place au test !

Dans un premier temps, je branche la station de charge sur une prise murale. Il est conseillé de l’installer dans un endroit dégagé, éloigné d’un escalier et avec une bonne réception Wi-Fi (histoire que votre aspirateur puisse recevoir les informations que vous lui communiquez via l’appli). Il faut ensuite compter plus ou moins 3 h de charge avant que l’iRobot Roomba i7+ soit opérationnel.
Une simple pression sur le bouton « CLEAN » suffit pour que mon nouvel allié entame le nettoyage. J’ai même lu dans le mode d’emploi qu’il était possible de le commander avec votre voix puisqu’il est compatible avec l’assistant Google. Pour commencer, je décide de ne rien programmer via l’appli et de laisser le Roomba i7+ prendre ses marques. Premier constat : il suit une trajectoire logique en ligne droite et contourne les obstacles. J’étais un peu sceptique au départ parce que je pensais qu’il ne parviendrait pas à aspirer les zones plus difficiles d’accès.
Mais à ma grande surprise, l’iRobot n’a rencontré aucune difficulté pour aspirer sous ma table et mes chaises. Il est donc ainsi parvenu à contourner pas moins de 20 pieds de chaises et de table ;-).

Niveau capacité d’aspiration, je suis tout aussi bluffée. Il capte les moindres poussières grâce à son détecteur de saletés et ses brosses performantes. Le seul point négatif que je note pour le moment, c’est le bruit. Mais sachant que l’aspirateur peut aussi fonctionner lorsque vous n’êtes pas là, ce n’est pas tellement dérangeant.

Pour pouvoir programmer mon aspirateur robot à distance justement, j’installe l’appli iRobot HOME sur mon téléphone. L’appli est plutôt bien faite. Elle permet non seulement de lancer votre aspirateur à distance mais aussi de déterminer quelles pièces il doit aspirer et quand. Bon à savoir : le Roomba i7+ retient automatiquement la cartographie de chaque pièce et établit sur base de ça une carte des pièces à aspirer. Et bien évidemment, il sait exactement quelle pièce il a déjà aspiré et quelle pièce il doit encore nettoyer.

Niveau autonomie, cet aspirateur robot ne doit être rechargé qu’au bout de 75 minutes, ce qui correspond à une surface maximale de 185 m2. Bonne nouvelle : il retourne de lui-même vers sa station de charge dès qu’il est sur le point d’être plat. Et pour le ramener vous-même à sa station, appuyez simplement sur le bouton « HOME » via l’appli ou directement sur l’aspirateur.

Une fois arrivé à bon port, la magie opère… il vide son bac automatiquement ! La poussière est en fait directement aspirée via un dispositif ingénieux dans un sac situé dans la partie supérieure de la station de charge. Le sac n’a pas l’air tellement grand mais j’ai lu dans le mode d’emploi qu’il pouvait accueillir l’équivalent de 30 bacs de saleté. Cet aspirateur fait donc vraiment tout à votre place !

En conclusion

Vous l’aurez compris : je suis totalement convaincue par cet aspirateur. Mis à part son niveau sonore, je n’ai noté que des points positifs. L’iRobot Roomba i7+ est facile à programmer, il nettoie efficacement votre intérieur et ne délaisse aucune zone, son application est intuitive et pratique et surtout, il vide son bac automatiquement. Bref, il a tout pour plaire.

Publications apparentées