Le Philips Wake-up Light testé pour vous

Ce week-end, on dort une heure de plus ! C’est le moment d’installer le Philips Wake-up Light sur votre table de nuit. Il simule la lumière naturelle du soleil pour un réveil tout en douceur. Le Philips Wake-up Light, un remède contre la mauvaise humeur matinale ? Je l’ai emporté chez moi pour le tester !

 

Ma première impression

J’ai sorti le Wake-Up Light de sa boîte pour le poser sur ma table de nuit. Ce qui m’a frappée en premier lieu ? Son joli design arrondi. Le Wake-up Light est aussi très léger. On retrouve quelques boutons sur le côté et le dessus de l’appareil. J’ai pu régler l’heure via l’écran tactile sans même devoir parcourir le mode d’emploi. C’est vraiment très simple à utiliser !
20161027_lights3

Pour les autres fonctions, j’ai quand même dû consulter le manuel. J’ai fait jouer une petite démo pour avoir une idée de l’intensité lumineuse. La démo dure environ 90 secondes et montre comment la lumière change progressivement d’intensité et de couleur. C’est pratique pour pouvoir sélectionner l’intensité lumineuse idéale par la suite.

 

Ma première utilisation

Les deux alarmes de cet appareil sont très pratiques. En semaine, mon réveil sonne à 6h30 mais le week-end, je me lève à 9h. Le lundi soir, j’ai donc réglé les deux alarmes, l’intensité lumineuse et le volume via le menu. J’ai aussi pu choisir ma radio préférée comme alarme. J’ai vraiment été étonnée par la bonne qualité sonore du Wake-Up Light.

wektijden

 

Détail important

Tout est configuré, c’est dans la poche ! En tout cas, je le pensais… Mardi matin et toujours pas de réaction de  la lampe ! Je reprends le manuel et là, mon franc est tombé : je n’avais pas activé l’alarme. La petite horloge apparaît donc sur l’écran, l’alarme est maintenant programmée. Mercredi matin, c’est la voix d’Adèle et la lumière du Wake-up Light qui m’ont réveillée. On a l’impression qu’un véritable lever de soleil nous sort lentement du sommeil !

 

Options supplémentaires

eerste-indruk20161027_usb

  • Veilleuse: tapotez deux fois sur la partie supérieure de l’appareil et la veilleuse s’allume. C’est utile par exemple en pleine nuit, si vous avez soudainement une envie pressante.
  • Fonction Répétition: en général, j’aime rester couchée quelques minutes après la première sonnerie de mon réveil. C’est pour ça que j’utilise chaque matin la fonction Répétition. Je recoupe mon réveil au moins 3 fois et finis enfin par me lever.
  • Des sons naturels : personnellement je préfère écouter la radio mais il y a la possibilité de programmer jusqu’à 7 sons naturels pour se réveiller en douceur ou juste pour somnoler un instant : un chant d’oiseaux, du piano, un son Zen, de la musique de Yoga, et j’en passe.
  • Fonction relaxante : j’aime lire un ou deux chapitres avant de m’endormir. J’ai donc programmé cette fonction sur 30 minutes. En une demi-heure, la lumière et le son que j’avais choisis ont progressivement diminué.
  • Port USB : avant de me glisser sous la couette, j’ai branché mon smartphone au Philips Wake-up Light. Mon téléphone s’est rechargé toute la nuit alors que je profitais d’un repos bien mérité. C’est pratique si vos prises sont toutes occupées et que vous souhaitez garder votre smartphone à portée de main durant la nuit.

 

Mon verdict ?

Le Philips Wake-up Light trône depuis maintenant une semaine sur ma table de nuit. Je le conseille à ceux qui apprécient les réveils en douceur. J’ai pu me réveiller avec l’effet de lever de soleil. Je suis donc de meilleure humeur, surtout quand le réveil sonne à 6h30 !

 

 

Publications apparentées