Batibouw 2018 : ce qu’il ne faut surtout pas manquer

22 février, 10 heures. Batibouw ouvre ses portes. Et nous avons la chance de nous y rendre en avant-première pour découvrir les dernières tendances au rayon cuisine. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette année, les marques rivalisent en termes d’ingéniosité. Compte-rendu de notre visite.

Chez Samsung, place au frigo-TV 

Nous démarrons notre périple par une visite au stand de Samsung, où Soufiane nous attend. D’entrée de jeu, il nous présente l’une des fiertés de la marque : le frigo Family Hub. Sa particularité ? Son grand écran situé sur la porte droite. Intriguant dans un premier temps, faut bien le dire. Mais très vite, Soufiane met fin à nos suspicions en nous énumérant les nombreuses fonctionnalités qu’offre cet écran. Le Family Hub est équipé de 3 caméras intérieures, qui vous permettent de voir son contenu depuis votre smartphone. Fini donc de vous demander en plein milieu du supermarché s’il vous reste encore du beurre.

Avec le Family Hub, fini aussi le gaspillage puisque vous êtes averti dès qu’un aliment est sur le point de périmer. Besoin d’un conseil culinaire ? Faites appel à votre assistant personnel Bixby. Dites-lui par exemple de vous montrer la recette d’une lasagne et aussitôt, Bixby s’exécute.

Enfin last but not least : plus besoin de choisir entre cuisiner et regarder la TV puisque l’écran du Family Hub sert aussi de TV ou de radio Internet !

Chez Bosch, le style sinon rien 

Nous nous dirigeons ensuite vers le stand de Bosch. Et cette fois, c’est avec Olivier que nous avons rendez-vous. Au rayon frigo, on peut bien le dire : Bosch n’est pas en reste. Olivier nous fait ainsi découvrir le VarioStyle, qu’il nous décrit comme étant un frigo « qui s’adapte à notre humeur ». Vous  êtes d’humeur joyeuse ? Optez pour un frigo jaune. Les meubles de votre cuisine sont noirs ? Choisissez alors un panneau de porte noir pour une harmonie parfaite.

Chez Novy, on innove

12 h 00. Nos estomacs crient famine. Et ça tombe plutôt bien puisque nous nous rendons chez Novy, où Sabine nous attend derrière les fourneaux. Elle est occupée à nous concocter un bon petit plat et bizarrement, aucune vapeur de cuisson ne s’élève dans les airs. C’est là que nous remarquons la présence subtile d’une hotte, directement intégrée sur le plan de travail. Sabine nous montre ensuite comment la hotte se dissimule entièrement sous le plan de travail une fois la cuisson terminée. Discrétion et innovation assurées !

Pour la vaisselle, rendez-vous chez AEG

Une fois le repas terminé, place à la vaisselle. Et là, Peter de chez AEG a exactement l’appareil qu’il nous faut : le lave-vaisselle avec SprayZone. Il nous explique qu’il s’agit d’une zone spécialement conçue pour éradiquer les taches les plus tenaces. Et ce lave-vaisselle a plus d’un tour dans son sac puisqu’il s’entrouvre à la fin du cycle. Résultat ? « Une vaisselle 100 % sèche », nous assure Peter.

Chez Bauknecht, le maître-mot, c’est flexibilité

Notre visite chez Batibouw touche déjà à sa fin. Mais avant de quitter Brussels Expo, nous avons un dernier rendez-vous avec Pascal de Bauknecht. Et c’est autour d’une taque à induction un peu particulière que nous nous retrouvons. En effet, celle-ci se compose de 8 zones de cuisson totalement flexibles, qui s’adaptent à la taille de vos récipients. Envie de poser un teppanyaki sur votre taque ? Pas de souci : les 8 zones n’en forment alors plus qu’une seule grande.

Un petit mot sur “Batibouw 2018 : ce qu’il ne faut surtout pas manquer

Les commentaires sont désactivés

Publications apparentées