J’ai testé pour vous l’aspirateur balai flexible de Rowenta

Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que je suis l’heureuse propriétaire d’un aspirateur balai qui me facilite grandement la tâche nettoyage : le Rowenta Air Force Flex 560. Il est vrai que cet aspirateur a un certain prix. La question est donc : vaut-il vraiment l’investissement ? Ci-dessous, je vous fais un compte-rendu détaillé de ce que j’en ai pensé !

Mes premières impressions

Dans la boîte du Rowenta Air Force Flex 560, on retrouve divers accessoires, parmi lesquels une brosse pour parquet et tapis (c’est la même), une brosse pour canapé, un suceur pour aspirer les plinthes et les plafonds, un chargeur, un support pour fixer l’aspirateur balai au mur et deux filtres. Autant dire qu’on est plutôt bien équipé(e) pour venir à bout de la poussière dans chaque recoin de la maison. En plus, les différents éléments sont faciles à assembler. Donc jusqu’ici, tout va bien !

Et c’est parti pour le grand nettoyage !

Après avoir chargé pendant un bon 3 heures, mon Rowenta Air Force Flex 560 est paré pour un nettoyage complet de mon appartement. Je me lance d’abord dans l’aspiration des sols (parquet, tapis et carrelage). Premier constat : le Rowenta Air Force Flex fait résolument beaucoup moins de bruit que les aspirateurs balais que j’ai eu l’occasion de tester par le passé. C’est mon voisin qui est ravi 😉

Tout grand nettoyage qui se respecte, implique un nettoyage des moindres recoins, y compris donc sous les radiateurs, le canapé et le lit ! Et c’est là que cet aspirateur balai dévoile son atout majeur : il se plie en deux. Oui, littéralement ! Il vous suffit d’appuyer sur le bouton situé à mi-hauteur du manche et le Rowenta se plie pour accéder aux endroits d’ordinaire inaccessibles.
Autre atout majeur : la brosse est équipée d’un éclairage LED, ce qui fait que vous voyez clairement la poussière que vous aspirez. L’éclairage sous la brosse me permet aussi d’aspirer certaines pièces plus sombres sans devoir allumer la lumière.

Au bout de 15 minutes de nettoyage, je note un premier point négatif : le réservoir à poussière étant situé dans le haut de l’aspirateur, mon poignet commence à fatiguer. Mais c’est jusqu’à présent le seul inconvénient que je note. Et bonne nouvelle : ce sera le dernier ! En effet, la suite du test se passe à merveille. J’utilise la fonction Boost pour aspirer les endroits les plus sales.

Les brosses pour canapé et plinthes s’avèrent tout aussi efficaces que la brosse pour parquet et tapis. Et puis, le Rowenta Air Force Flex 560 peut aussi faire office d’aspirateur à main. Ultra pratique pour aspirer les miettes sur la table ou nettoyer l’intérieur de votre voiture de fond en comble.Niveau autonomie de batterie, même niveau de satisfaction. Il a une autonomie de 35 minutes, ce qui est largement suffisant pour aspirer tout mon appartement.

Et pour vider le réservoir et nettoyer les filtres ?

Le réservoir se détache facilement du manche. Il vous suffit ensuite de vider son contenu dans la poubelle. Quant au filtre, il se nettoie sous l’eau du robinet. Et pas besoin d’attendre qu’il sèche pour utiliser votre aspirateur : utilisez le second filtre fourni !
J’ai remarqué à la fin du nettoyage que de nombreux cheveux s’étaient accrochés dans la brosse. Heureusement, en consultant le mode d’emploi, j’ai vu qu’il était très facile de les enlever. Il faut simplement démonter la brosse puis utiliser une paire de ciseaux pour déloger les cheveux.

Ma note ?

Vous l’aurez compris : à la question « Cet aspirateur vaut-il vraiment l’investissement ? », ma réponse est clairement oui ! Toutes les conditions sont réunies pour assurer un max de confort et d’efficacité : flexibilité, ergonomie, puissance d’aspiration… À cela s’ajoutent des petits extras comme une brosse éclairée et un faible niveau sonore. Ma note ? Un beau 9/10 !

Publications apparentées