Home    À la maison    Test : réveil lumineux Philips Somneo

Test : réveil lumineux Philips Somneo

Le réveil lumineux Philips Somneo est un simulateur d’aube et de crépuscule pour vous aider à vous réveiller le matin ou vous endormir le soir. Je l’ai testé pendant plusieurs jours. Impatient(e) de savoir si ce dernier a fait ses preuves ? Découvrez mes impressions ci-dessous !

Par Florence

Installation & configuration

J’ai installé le simulateur d’aube Philips sur ma table de nuit. Je n’ai pas eu besoin du mode d’emploi pour le configurer. Son utilisation est très intuitive grâce à l’affichage tactile qui permet de régler l’heure, le réveil, la luminosité, le niveau sonore et le reste très rapidement et sans difficulté. Après avoir réglé l’heure, j’ai également programmé le réveil à 8 heures.

Ensuite, j’ai aussi pu choisir l’intensité de la luminosité et un son d’ambiance pour accompagner mon réveil. Parmi les différents sons d’ambiance proposés, j’ai choisi le chant des oiseaux pour me réveiller en douceur. Bon à savoir : il est également possible de se réveiller au son de la radio.

Au réveil

La particularité du Philips Somneo, c’est qu’il s’illumine progressivement avant l’heure du réveil. Le son, lui, ne se déclenche qu’à l’heure programmée. Comme j’ai l’habitude d’utiliser mon téléphone comme réveil, je dois avouer que j’étais un peu surprise la première fois que j’ai vu le réveil Philips s’allumer avant l’heure à laquelle je dois me lever.

Mais une fois habituée, je trouvais le concept assez sympa. Et je remarque surtout que je me réveille moins brusquement qu’avec la sonnerie de mon téléphone. Avec cet appareil signé Philips, j’émerge petit-à-petit de mon sommeil alors qu’avant, je sautais du lit dès que l’alarme se déclenchait. Maintenant, je prends le temps de me réveiller pour attaquer ma journée plus détendue que d’habitude.

Ma nouvelle veilleuse

Au-delà de la fonction réveil, le Philips Somneo me sert désormais aussi de nouvelle lampe de chevet. L’avantage comparé aux veilleuses classiques, c’est que la luminosité est réglable selon mes préférences. Étant donné que je lis avant d’aller dormir, je règle l’intensité de la lumière à son maximum. Cette fonction 2-en-1 me permet aussi de retirer mon ancienne lampe de chevet afin de gagner de la place sur ma table de nuit.

Autres fonctions pratiques

Bonne nouvelle pour les personnes qui ont du mal à trouver le sommeil !  Cet appareil permet aussi de se détendre et de s’endormir plus facilement le soir. Comment ? Grâce à sa fonction de respiration guidée par la lumière ou la possibilité de programmer une diminution progressive de la lumière.

J’aime bien écouter la radio de temps en temps. Alors, pour égayer mes journées de télétravail, j’ai configuré ma station radio préférée sur le Philips Somneo et je passe désormais mes journées de télétravail en musique. Trop cool !

Le réveil lumineux Philips Somneo dispose d’une entrée USB pratique pour recharger son téléphone si vous êtes à court de prise de courant. Comme j’ai l’habitude de faire charger mon téléphone la nuit, je le branche donc sur mon nouveau réveil et le matin, mon téléphone est prêt pour attaquer une nouvelle journée. Et grâce à l’entrée AUX, ce réveil peut également servir d’enceinte lorsque vous branchez par exemple votre smartphone ou MP3 pour écouter vos morceaux préférés. Pratique !

Verdict ?

J’ai été agréablement surprise par le simulateur d’aube Philips Somneo. Je n’avais encore jamais testé un appareil aussi facile à mettre en marche et à configurer. Ça fait des années que j’utilise mon téléphone comme réveil, mais maintenant j’ai découvert une nouvelle façon de me réveiller : plus douce et plus efficace à la fois.

Philips Somneo 

Publications apparentées

Oh my radio : comment choisir le bon appareil ?

Oh my radio : comment choisir le bon appareil ?

Video Killed The Radiostar ? Après plus de 100 ans, notre bonne vieille radio est toujours bien vivante. Chaque famille en possède au moins une à la maison, et les appareils dotés d’un tas de fonctions intéressantes ne manquent pas. Mais comment dénicher la radio qui...